//festivaldesarts.ca/wp-content/uploads/2020/05/virginie-brunelle-1.jpg

Virginie Brunelle

Chorégraphe

//festivaldesarts.ca/wp-content/uploads/2020/05/roozbeh-1.jpg

Roozbeh Tabandeh

Compositeur

La chorégraphe Virginie Brunelle et le compositeur Roozbeh Tabandeh vous présenteront le fruit de leur création commune. Elle sera dansée par Sophie Breton et la musique, sera interprétée par Marcelle Mallette.

Cette création sera en ligne à partir du 9 août.

 

présenté par
//festivaldesarts.ca/wp-content/uploads/2016/04/logo-desjardins.jpg

Chorégraphe : Virginie Brunelle

Née en 1982 en Montérégie, Virginie Brunelle consacre son enfance au violon et rejoint l’Orchestre des jeunes de la Montérégie ainsi qu’un quatuor à cordes. Portée par ce savoir musical, la puissance du rythme et le plaisir de l’interprétation, elle ose, en 2002, auditionner pour le programme de danse du Cégep de Drummondville, où elle est aussitôt acceptée. Elle passe les années suivantes à explorer une variété de techniques et de styles chorégraphiques et s’éprend de la danse contemporaine au cours de ses études à l’UQAM.

En 2008, fraîchement diplômée, elle crée Les cuisses à l’écart du cœur, une chorégraphie pour sept danseurs, qui remporte, entre autres, la Bourse RIDEAU 2009 du Festival Vue sur la Relève. Armée de ce premier succès, elle fonde sa compagnie éponyme en 2009 (Compagnie Virginie Brunelle) et se consacre, la même année, à la création de sa deuxième pièce, Foutrement, qui remporte le Prix du public du CAM en tournée (2017). En 2011, Virginie Brunelle ouvre la saison d’automne du Théâtre La Chapelle avec son troisième opus, Complexe des genres, qui obtient le deuxième prix au Concours international de chorégraphie Aarhus du Danemark. Trois ans plus tard, elle présente PLOMB et, en 2016, elle crée À la douleur que j’ai. Ces quatre dernières pièces font l’objet de tournées en Europe et au Canada, favorisant tant et si bien la reconnaissance de la chorégraphe à l’étranger qu’elle est invitée, en 2018, à créer Beating pour Gauthier Dance // Dance Company Theaterhaus Stuttgart, une œuvre d’abord présentée en Allemagne, puis au Canada en 2018-2019. Enfin, en 2020, elle crée Les corps avalés, une pièce pour sept danseurs, accompagnée sur scène par le Quatuor Molinari ; présentée par Danse Danse au Théâtre Maisonneuve, cette œuvre obtient un franc succès auprès de la critique et des spectateurs.

Depuis le début de sa carrière, Virginie Brunelle se plaît à fusionner symboles, théâtre, narration, mouvements et musique. Il résulte de sa démarche organique et intuitive un répertoire caractérisé par l’émotion brute des interprètes et par l’humanité des sujets abordés.

Compositeur : Roozbeh Tabandeh

Roozbeh Tabandeh est un compositeur iranien, né à Shiraz, qui réside maintenant à Montréal. Titulaire d’une maîtrise en architecture, il est reconnu comme compositeur, chef d’orchestre, violoniste et joueur de Santur iranien. Il a étudié la composition musicale à l’Université Concordia sous la direction de Sandeep Bhagwati et de Georges Dimitrov, tout en poursuivant parallèlement des études de violon avec Clemens Merkel. Avant de s’établir au Canada, il a étudié la composition et l’interprétation musicale avec certains des musiciens iraniens les plus renommés, parmi lesquels Hossein Dehlavi, Kambiz Roshan Ravan, Arsalan Kamkar, Shojaeldin Lashkarloo, Masud Gharib Zadeh, et Masih Mosallai. Il a également participé à des master classes de direction d’orchestre animées par Manuchehr Sahbai, ancien chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Téhéran. En mars 2019, il reçoit la bourse Frederick Lowy de l’Université Concordia pour poursuivre son projet de doctorat en recherche-création sur les relations entre musique et architecture, et sur la notion d’espace auditif dans la culture iranienne, sous la direction du professeur Sandeep Bhagwati.

Fondateur du Hengam Orchestra à Shiraz, en Iran, orchestre actif pendant près de 10 ans qu’il a dirigé de 2002 à 2011, il fonde par la suite le Quatuor à cordes Hengam dont il sera le premier violon. Cette formation a effectué de nombreux spectacles et tournées de concerts présentant le répertoire classique occidental ainsi que la musique d’art iranienne au public. Il a été le directeur artistique de nombreux concerts et œuvres scéniques autant au Canada qu’en Iran.

Son style de composition est un mélange de musique occidentale associé à plusieurs éléments similaires puisés dans la musique nationale iranienne. Sa musique a des racines profondes dans ces deux mondes et conjugue sa grande expérience de la théorie musicale occidentale à sa pratique traditionnelle iranienne. Il explore maintenant des solutions aux défis et aux enjeux soulevés par son statut de compositeur dans une culture de plus en mondialisée.

Ses compositions ont été interprétées par différents ensembles notamment le Quatuor Bozzini à Montréal, l’Ensemble Arkea dirigé par Dina Gilbert, l’Orchestre symphonique de l’Isle sous la baguette de Cristian Gort et l’Iran String Orchestra dirigé par le chef Manuchehr Sahbai.

Danseuse : Sophie Breton

Musicienne : Marcelle Mallette au violon